9782841569472FS.gif

"Ce qu'ils mettent au dos des romans, je vais vous dire, c'est à se demander si c'est vraiment écrit pour vous donner l'envie. En tout cas, c'est sûr, c'est pas fait pour les gens comme moi. Que des mots à coucher dehors - inéluctable, quête fertile, admirable concision, roman polyphonique... - et pas un seul bouquin où je trouve écrit simplement : c'est une histoire qui parle d'aventures ou d'amour - ou d'Indiens. Et point barre, c'est tout. "

Commencé le 22-10-2010
Terminé le 26-10-2010

J'ai bien aimé, c'est un livre émouvant et simple. Les personnages sont attachants, ils ont chacun leur lot de malheurs. Margueritte est un personnage mystérieux, on ne sait rien d'elle. Germain quant à lui, est malheureux de paraître idiot, et n'a jamais reçu d'amour. Les deux personnages sont heureux ensemble, ils s'adoptent.
A la fin je me suis quand même posé des questions sur le devenir de ces deux personnages, mais en fait ce n'est pas très important.

Concernant l'adaptation cinématographique, Jean Becker a réalisé "La tête en friche" en 2010, avec Gérard Depardieu, Gisèle Casadesus, Maurane. Par curiosité j'ai regardé le film, il est très fidèle au livre, sauf quelques détails comme la fin qui a été extrapolée. Le film est resté dans l'esprit du livre c'est-à-dire tendre, émouvant, simple. Je le conseille. De plus, comme le livre, il donne envie de découvrir d'autres textes, en effet il est fait référence à quelques livres, comme La peste, de Camus, La Promesse de l'aube, de Romain Gary, et Le vieux qui lisait des romans d'amour, de Luis Sepulveda.

Marie-Sabine Roger, La tête en friche, Éditions du Rouergue