Quelques Pages

Samedi 14 décembre 2013 à 12:40

Listes en tout genre

 Aujourd'hui j'ai envie de vous parler de mon amour pour Jane Austen une auteur que j'ai découvert en 2011 et dont je ne me lasse pas.

Vous allez voir que Jane Austen est très présente sur mes étagères !

Bien sûr je ne peux écrire ce billet sans mentionner Laura, ma chérie, qui a découvert l'auteur avec moi <3

D'abord j'ai bien sûr ses six romans majeurs
dont mon édition de Emma que j'adore !
http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/PC140008.jpg

Du côté des oeuvres mineures j'ai deux ouvrages, une nouvelle et un recueil de textes de jeunesse
http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/PC140009.jpg

Un peu de VO, parce qu'elle le vaut bien
http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/PC140007.jpg

Du côté des "Austenneries", c'est à dire les romans dérivés, j'ai quatre romans
http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/PC140010.jpg
*

http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/PC140011.jpgJ'ai beaucoup aimé Jane Austen et moi, malgré ce problème de pagination.

On passe ensuite aux films, j'ai deux coffrets, BBC et ITV
(Ces adaptations sont pour moi les meilleures)
http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/PC140004.jpg

Du côté des adaptations plus modernes, j'ai aussi Emma et Orgueil et préjugés
http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/PC140005.jpg

Et enfin, j'ai l'adaptation du Jane Austen book club, qui est très sympa.
http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/PC140006.jpg
Et vous ? Que connaissez-vous de l'univers de Jane Austen ?

Mardi 7 février 2012 à 11:06

Littérature anglaise

persuasion.jpg

Ce roman est la dernière des six oeuvres majeures de Jane Austen que je lis. Je ne voulais pas boucler le challenge sans avoir lu Persuasion. C'est le seul roman que je lis après avoir vu l'adaptation, et cela m'a permis de connaître la fin mais je ne me suis pas pour autant ennuyée, bien au contraire car l'oeuvre de Jane Austen est pleine de finesse. Ce billet est un peu spécial. Je suis pleine d'émotion en l'écrivant car j'arrive à la fin de ma découverte Austennienne. Il me reste encore à lire ses oeuvres de jeunesse et puis d'autres romans dérivés, mais je suis émue que voulez-vous ! Jane est devenue mon auteur chouchou et je ne regrette pas d'avoir relancé ce challenge en 2011.

Ayant lu ce roman en commun avec ma copine de ma vie Lolo (qui est toujours partante avec moi !) nous avons échangé des mails concernant Persuasion, et ce billet sera donc en bonne partie le mail que j'ai envoyé après avoir terminé la lecture, puisque tout y est dit !

En décidant de lire ce roman, j'ai eu peur d'être déçue et de m'ennuyer car j'avais vu le film, mais en fait pas du tout, le livre est plus approfondi, et découvrir les sentiments des personnages plus longuement a été très plaisant.

En plus le film coupe des scènes si je ne m'abuse (je vais le regarder à nouveau !) mais par exemple le moment où Louise  est en convalescence chez les Harville dure plus longtemps dans le roman ! Disons que les durées dans le film sont forcément écourtées, mais je trouve que du coup on se rend moins compte des enjeux.

En revanche j'ai préféré Lady Russel dans le film, où elle semble plus sympathique. Dans le roman je ne l'aime pas trop sans savoir pourquoi. C'est elle qui déconseille à Anne de se marier avec Wentworth lorsqu'elle a 19 ans ; dans le film ça me semble être vraiment pour son bien mais dans le roman elle me semble plus calculatrice.

Concernant Wentworth, ahhhhh ! Que dire ? C'est l'un des personnages masculins que je préfère. Il est assez distant mais contrairement à Darcy qui a de l'orgueil, lui c'est de la timidité.

Leur relation est basée sur des quiproquos ! AHH mais réfléchissez vous êtes faits l'un pour l'autre !!! C'est trop génial qu'ils se retrouvent, et les 2 derniers chapitres sont les meilleurs ! Comme souvent dans les romans de J. A. c'est là que tout s'explique et que plus rien ne retient leur amour !
Mais j'avais tellement hâte de lire ces fameuses retrouvailles ! D'ailleurs dans le film les retrouvailles sont précédées d'une course folle pendant 1/4 d'heure !! Or ce n'est pas comme ça dans le livre et c'est bien  mieux !

Bon de toute façon je pense le revoir pour l'éclairer à la lecture du roman !

Ah oui évoquons aussi M. Elliot. J'avais peu de souvenirs de lui dans le film, mais dans le roman il a une place importante et il est présent dans le plupart des chapitres ! J'en avais marre même à la fin car on en parle beaucoup mais Anne n'en a rien à faire alors ça l'empêche juste de retrouver son capitaine !

Ce roman est génial, je l'ai adoré, et je le recommande, évidemment !

 

Jane Austen, Persuasion, Christian Bourgeois éditeur, 1980, 316 pages. Traduction de André Belamich

 

challengejaneausten.jpg

 

Challenge Jane Austen




jane austen,persuasion,capitaine wentworth !,et anne


Challenge Classiques

Mercredi 25 janvier 2012 à 15:01

Littérature anglaise

que dirait jane austen ?,innomables,morts-vivants,tombeaux,miam ! darcyPour la famille Bennet, qui compte cinq filles à marier, l'arrivée de deux jeunes et riches célibataires dans le voisinage est une aubaine : enfin des coeurs à prendre, et des bras supplémentaires pour repousser les zombies qui prolifèrent dans la région ! Mais le sombre Mr Darcy saura-t-il vaincre le mépris d'Elizabeth, et son ardeur au combat ? Les innommables auront-ils raison de l'entraînement des demoiselles Bennet ? Les soeurs de Mr Bingley parviendront-elles à le dissuader de déclarer ses sentiments à Jane ? Surtout, le chef-d'oeuvre de Jane Austen peut-il survivre à une attaque de morts-vivants ?

Soucieuse de terminer le Challenge Jane Austen, j'ai ajouté à ma découverte Austenienne cette "adaptation" pour le moins mordante ! Orgueil et préjugés et zombie entre, si je ne m'abuse dans la catégorie des Austenneries, soit des romans issus de l'oeuvre de Jane Austen. Celle-ci reprend fidèlement la trâme de départ, en y ajoutant des revenants d'outre-tombe, des bals interrompus par des combats rapprochés, et autres joyeusetés. C'est un roman drôle (impossible de ne pas pouffer toutes les deux pages) et bien écrit, puisque la plume de Jane Austen est très présente. Il fallait oser, et pourtant c'est une réussite ! Certes les passages écrits par Seth Grahame-Smith sont assez gauchement insérés, mais je suis passée outre et j'ai apprécié cette idée originale. Certes ce n'est pas exactement du Jane Austen, mais je pense qu'il faut le prendre pour ce que c'est, c'est-à-dire un dérivé. J'ai aimé la liberté prise sur le personnage de Charlotte, j'ai aimé le sort donné à Mr Colins, j'ai aussi aimé le combat qui rapprochera Lizzy et Darcy et j'ai aimé retrouver Orgueil et préjugés, bref j'ai aimé beaucoup de choses dans ce roman, sans oublier Wickham, qui a sans nul doute été le plus malchanceux ! J'ai passé un bon moment et je ne me suis pas sentie choquée outre mesure !

 

Jane Austen, Seth Grahame-Smith, Orgueil et préjugés et zombies, Flammarion, 2009, 316 pages. Traduit de l'anglais par Laurent Bury.

Le billet d'Isil, celui de Clarabel.

 

que dirait jane austen ?,innomables,morts-vivants,tombeaux,miam !


Challenge Jane Austen

Vendredi 13 janvier 2012 à 21:35

Littérature anglaise

Lady-Susan-Jane-Austen.jpegUne veuve spirituelle et jolie, mais sans un sou, trouve refuge chez son beau-frère, un riche banquier. Est-elle dénuée de scrupules, prête à tout pour faire un beau mariage, ou juste une coquette qui veut s'amuser ? Le jeune Reginald risque de payer cher la réponse à cette question ...

 

Lu le 11-01-2012

Lady Susan est un court roman épistolaire qui permet de profiter de la plume de Jane Austen en quelques heures. Avec son peu de pages, et sa construction aérée, il se lit rapidement ce qui est bien utile pour terminer ce challenge ! On entre dès la première lettre ou presque dans l'histoire, et on retrouve instantanément l'esprit de l'auteur. Il s'agit d'une oeuvre de jeunesse (écrit en 1794, Jane Austen a alors 19 ans) mais on ressent pourtant que l'auteur qui écrira Orgueil et préjugés, et Raison et sentiments, est déjà née. L'histoire est assez simple, Lady Susan cherche à séduire, mais l'intérêt réside dans la façon dont Lady Susan arrive à ses fins par des manipulations très fines. Sa fille Frederica semble finalement lui importer peu mais bien sûr elle sait faire jouer les apparences en sa faveur. Il est drôle de lire les différents points de vue à propos d'un même événement. Dans sa lettre à Lady Susan, Reginald se plaint au sujet de sa rancoeur envers Sir James Martin, qui voit Frederica se réfugier à ses côtés alors que lui-même la courtisait. Suite à cela elle écrira à sa fille, et toutes ces histoires sont très drôles de nos jours.


Jane Austen, Lady Susan, Gallimard, 2000, 115 pages. Traduit de l'anglais par Pierre Goubert.

 

challengejaneausten.jpg


Challenge Jane Austen

Vendredi 30 septembre 2011 à 23:00

Littérature anglaise

http://quelques.pages.cowblog.fr/images/northangerabbey.jpgRésumé :
Jane Austen jugeait désuet l'engouement de son héroïne Catherine Morland pour les terrifiants châteaux moyenâgeux de Mrs Radcliff et les abbayes en ruine du préromantisme anglais. Parodie du roman gothique, satire pleine de saveur de la société anglaise qui prenait ses eaux à Bath, Northanger abbey est aussi le roman très austenien du mariage et très moderne du "double jeu".

Commencé le 27-09-2011

Terminé le 30-09-2011

Mon avis :
Le roman s'ouvre sur la description de Catherine Morland et de sa famille, gens  assez pauvres mais riches par le coeur. La jeune Catherine Morland a 17 ans, un âge cher à Jane Austen puisque c'est celui auquel une jeune fille fait son entrée dans le monde. C'est aussi l'âge auquel le jeune fille devient femme et par la même occasion, jolie. Les ingrédients de Jane Austen sont toujours les mêmes, une famille nombreuse, des jeunes filles à marier, des villages anglais, et des bals ; mais le fait est que le gâteau est bon !  Les histoires sont toujours différentes, les protagonistes ne se ressemblent pas , et enrichissent l'oeuvre de Jane Austen. Cette dernière se révèle, par l'ensemble de son oeuvre, une auteure talentueuse et fine. Ce roman diffère des autres, parce que Catherine n'a pas pour projet le mariage, ce-dernier arrive à elle par hasard. (Merci Henry). En outre la littérature y tient une large place, ce qui est génial puisqu'on découvre à travers les yeux de Catherine et Isabelle, les goût personnels de l'auteure. Le temps de ce roman est court, puisque qu'il dure approximativement un an. Ainsi le lecteur découvre de nouveaux personnages et s'étonne encore, même pour les fans qui connaissent la bibliographie complète ! Pour en revenir au roman, Catherine se rend à Northanger Abbey (au chapitre 18), qu'elle découvre avec joie, et, pleine des romans qu'elle aimait tant lire, se prend à imaginer des scénarios effrayants dans les différentes pièces. Dans les dernières pages, Henry rétablit la vérité entre Catherine et son père le général Tilney, ce qui traduit son intelligence (que l'on découvre à plusieurs  reprises tout au long du roman). En effet un malentendu était né de la faute de John (un grossier menteur) concernant le fortune de Catherine. Henry est en effet instruit et ouvert d'esprit, et tient des conversations passionnées avec Catherine sur les romans. C'est donc tout naturellement que ces deux personnages se marient.

Ce roman fut une lecture commune presque à la minute près avec Laura, et je l'en remercie !

 

Jane Austen, Northanger Abbey, 10/18, 1980, 285 pages. Traduit de l'anglais par Josette Salesse-Lavergne. Note biographique de Jacques Roubaud.

 

Lu dans le cadre du Challenge Jane Austen et du Challenge Classique (11/27)

challengejaneausten.jpg

challengeclassique.jpg

<< Page précédente | 1 | 2 | Page suivante >>

Créer un podcast