Quelques Pages

Mercredi 31 octobre 2012 à 7:00

Littérature USA

http://quelques.pages.cowblog.fr/images/11219753062068.jpgRésumé :
Rien ne va plus au pénitencier de Cold Mountain... Des problèmes avec des détenus, Paul, le gardien chef, en avait déjà connus... Mais avec l'arrivée de
Wild Bill, un nouveau client pour la chaise électrique, la tension monte brutalement de plusieurs crans ! Et puis il y a cette souris ! Tout de suite adoptée par Delacroix, le maniaque aux gestes si doux. Immédiatement haïe par Percy. D'une haine stupide, dangereuse... Comme celle qu'il exprime à l'égard de son prisonnier... Sa victime. Mais chacun se tait... Et Mister Jingles fait ses tours. Guide spirituel ou animal de cirque, il va et vient dans le couloir de la mort. Drôle, furtif, insaisissable...Comme s'il possédait un secret... Quelque chose que les hommes ignorent... Le suspens continue...

Mon avis :
J'ai adoré ce deuxième épisode, centré cette fois, comme son nom l'indique, sur la petite souris. Cette-dernière trouve un compagnon en la personne de Delacroix, et il lui apprend des tours. L'harmonie entre ces deux-là est flagrante et ces scènes sont très légères et drôles.
Un nouveau détenu fait son apparition,
Bill Wharton, et avec lui le côté sombre du bloc E apparaît, à savoir que les détenus ne sont pas tous coopératifs, bien au contraire. Paul et ses coéquipiers ont fort à faire avec lui car il est vicieux, malsain, fourbe, et il semble attendre la moindre inattention pour agir. Dans les quelques scènes où il apparaît, il laisse présager beaucoup de violence et de méchanceté, n'hésitant pas à utiliser ses chaînes pour étrangler un garde.
John Caffey n'est pas présent dans ce tome, mais on le sait calme et mystérieux.
En parallèle Paul souffre toujours de son infection urinaire, ce qui ne l'aide pas à être au meilleur de sa forme.
Je me rends compte avec ce deuxième épisode, que le parti pris de l'auteur n'est pas de juger les actes des détenus mais plutôt de présenter des hommes face à la mort, et j'aime beaucoup le point de vue adopté, à travers Paul, le narrateur.

Stephen King, La ligne verte, épisode 2, Mister Jingles, Librio, 1996, 88 pages


La ligne verte en épisodes :

1. Deux petites filles mortes (mon billet)
2. Mister Jingles
3. Les mains de Caffey (mon billet)
4. La mort affreuse d'Edouard Delacroix (mon billet)
5. L'équipée nocturne (mon billet)
6. Caffey sur la ligne (
mon billet)

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://quelques.pages.cowblog.fr/trackback/3213593

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast