Quelques Pages

Dimanche 14 août 2011 à 15:50

Littérature italienne

huis clos en toscane.jpgVingt ans après, six anciennes camarades de classe se retrouvent dans la somptueuse villa où elles avaient séjourné ensemble l'année de leur bac. Seule Piera, l'organisatrice de ces retrouvailles, manque à l'appel. Lucia, Amanda, Déda, Maria Luisa, Tatti et Giovanna imaginent alors toutes sortes de motifs à son absence.
Très vite, trois autres disparaissent. Leurs amies se rassurent en pensant qu'elles ont filé à l'anglaise. Mais la tension ne cesse de monter, d'autant que le week-end prend fin et que le minibus censé venir chercher les hôtes de la Villa Camerelle se fait attendre. C'est alors qu'Amanda, la plus angoissée de la bande, fait une macabre découverte...

 

Commencé le 10-08-2011

Terminé le 13-08-2011

Ce roman débute in media res, l'action commence immédiatement ce qui évite les temps morts, voilà un point très positif. Peu de personnages interviennent, seules les six femmes qui cohabitent dans cet hôtel durant un week-end. Le lecteur est confronté aux interrogations que rencontrent chacune des femmes. En effet les points de vue changent, passant d'une femme à l'autre. Les mystères planent sur cet hôtel, et parmi les premiers, une disparition de culotte ! De quoi vous mettre dans le bain de suite. Ces femmes, pourtant quadragénaires, se comportent comme des adolescentes en colonie. En ce qui concerne l'intrigue, c'est tout d'abord, Piera, l'une des instigatrices du séjour, qui ne peut pas venir ; les autres filles tentent d'élaborer une explication, mais sans succès. Puis c'est Déda qui disparait après avoir fait forte impression dans la chambre de Giovanna, mais je n'en dirai rien ! Cette dernière ne tardera pas à disparaître dans la nuit d'une façon bien étrange. Cet hôtel se révèle peu à peu un personnage à part entière, possédé par le mal, oui ça fait peur ! Relevons aussi les passages en italiques fréquents, qui permettent de placer des doutes sur l'identité des vrais méchantes. Enfin c'est autour de Maria Luisa de s'évaporer, après s'être aperçue que la batterie de son portable avait été enlevée. A la fin du week-end, les femmes sont sensées rentrer chez elles par un minibus à 19 heures, minibus qu'elles attendent toujours. C'est Amanda qui fait les rapprochements nécessaires pour comprendre ce qui se passe dans cet hôtel. En effet l'explication réside parmi le groupe de femmes, d'où le huis clos. Pourtant on doute jusqu'à la dernière ligne de l'identité de la coupable, qui reste en fait un mystère. En effet même si on pense découvrir la vérité avant les personnages, l'auteur nous rappelle que nous avons toujours un train de retard. Ce roman possède une structure cyclique, la dernière phrase est aussi la première, et tout laisse à penser que les événements peuvent recommencer. En un mot c'est un bon polar, angoissant et stressant, et c'est bien tout ce qu'on lui demande ! Ce roman clos le Prix des Lecteurs, et je suis bien contente d'y avoir participer, pour les découvertes qu'il m'a permis de faire.

 

Diana Lama, Huis clos en Toscane (Solo tra ragazze), Livre de Poche 2011, 221 pages. Traduit de l'italien par Carole Cavallera. Première publication en français par La Table Ronde 2009.

 

Lu dans le cadre du Prix des Lecteurs du Livre de Poche 2011

Août 2/2

Prix-des-lecteurs-2011.jpg

Par sted">Écrit par : PetitCorbeau le Jeudi 18 août 2011 à 0:00
Ah, vraiment tu sembles avoir eu de bonnes histoires avec Livre de Poche ! J'ai hâte de participer ! J'espère avoir ma chance.

Là je viens de terminer 'Monstres invisibles' de Chuck Palahniuk et là je lis le neuvième tome d'ANGE d'Anne Robillard.

Tu en es où avec Jane Eyre ? Tu aimes ?

PetitCorbeau,
Karina.
Par sted">Écrit par : Katia le Jeudi 18 août 2011 à 0:00
@ PetitCorbeau : Ah ma petite Karina, je comprend ton coup de coeur pour ce roman, j'adoore Jane Eyre !
J'avance lentement, mais je prend beaucoup de plaisir à découvrir ce personnage à travers les mots de Charlotte Bronte.
Par sted">Écrit par : Clémence le Mercredi 14 septembre 2011 à 0:00
Mmmm il a l'air délicieux! :D
Par sted">Écrit par : Katia le Vendredi 16 septembre 2011 à 0:00
@Clémence : Il l'est :)
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://quelques.pages.cowblog.fr/trackback/3203354

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast