Quelques Pages

Mercredi 27 février 2013 à 8:00

BD/Manga

http://quelques.pages.cowblog.fr/images/fruitsbaskettome2couv.jpgTohru vit avec Yuki, Kyô et Shiguré Soma, trois garçons qui ont la particularité de se transformer en l’un des douze animaux du zodiaque chinois lorsqu’une femme se jette dans leurs bras ou qu’ils reçoivent un grand choc sur la tête. Un jour, à la fête culturelle du lycée, la jeune fille voit apparaître deux autres membres de cette famille mystérieuse. Mais ceux-ci sont beaucoup plus réservés sur l’amitié qui unit la jeune fille à certains des Soma…

Lu le 18-02-2013

Dans ce deuxième tome de la série, le lecteur entre un peu plus dans l’intimité de la famille Soma, en même temps que Tohru puisqu’elle vit avec eux.

On apprend que Shiguré est écrivain, ce qui le rend d’autant plus attachant aux yeux de Tohru, qui respecte beaucoup cette profession.

La haine qui existe entre Kyô et Yuki nous est un peu éclaircie, elle s’explique parce que les deux garçons sont avant tout jaloux l’un de l’autre. Ils ne communiquent presque pas, ce qui les empêche de s’expliquer et de régler leur différend.

En parlant de Yuki, il a des traits fins et un physique assez androgyne ce qu’il n’assume pas vraiment. Il est mystérieux et semble meurtri par la vie, ce qui, j’espère, sera développé dans les tomes suivants.

Hatori est un personnage qui fait son apparition dans ce tome, il est médecin mais il ne soigne que sa famille. En effet, le lecteur apprend par la même occasion que les Soma sont très nombreux. Il a la capacité d’effacer la mémoire, ce qui sert bien la famille pour protéger leur secret.

Comme je l’ai dit, la famille Soma est très grande, et on apprend dans ce tome qu’elle vit dans un quartier entier, répartie entre l’ « extérieur » et l’ « intérieur ». L’idée est que ceux qui se changent en l’un des douze animaux du zodiaque vivent à l’intérieur afin d’être un peu protégés, mais ce n’est pas le cas de Yuki et Kyô qui ont préférés vivre à l’extérieur.

J’ai beaucoup aimé ce deuxième tome, qui fait découvrir un peu plus au lecteur les secrets de la famille Soma. Je trouve notamment le personnage de Yuki de plus en attachant pour ma part. Il a un côté mystérieux très intéressant. J’espère aussi en apprendre plus sur Tohru, qui sous ses airs enjoués, cache une grande peine.


Natsuki Takaya, Fruits Basket, tome 2, Delcourt, 205 pages, 2002, 1999 pour la première publication.

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://quelques.pages.cowblog.fr/trackback/3231842

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast