Quelques Pages

Mercredi 24 avril 2013 à 9:24

Littérature indienne

http://quelques.pages.cowblog.fr/images/grandpereavaitunelephant.jpgRésumé :
Du monde, Kounnioupattoumma ne sait rien, sinon que son grand-père avait un éléphant ! Fille de notables musulmans, elle est en âge d’être mariée. Pour sa mère, les prétendants ne sont jamais assez beaux, riches, puissants… surtout quand on songe à la splendeur passée de la famille. Hélas, la voici ruinée ! La jeune fille peut enfin prétendre à des jours meilleurs…

Mon avis :
Cette courte histoire retrace le parcours de Kounnioupattoumma, une jeune fille dont la famille a récemment changé radicalement de statut, passant d’une vie aisée et d’une situation confortable à une quasi-pauvreté.

La jeune fille a vingt ans, on peut donc l’imaginer mature et responsable mais bien au contraire, maternée et cloîtrée par sa mère, elle est restée crédule et naïve comme une petite fille. Du haut de ses vingt ans, elle a l’âge de se marier mais aucun homme n’est assez bien aux yeux de ses parents.

Notre héroïne se retrouve sans cesse reléguée au second plan, écrasée par une mère violente, injuste et envahissante. Son père est là pour contrebalancer et soutien sa fille lorsque sa mère se montre trop injuste, laissant place à certaines scènes assez violentes dans le couple.

Un jour, Kounnioupattoumma rencontre par hasard un homme qui vient à sa rescousse lorsqu’elle se trouve coincée dans un fossé ; et à partir de cette rencontre, la jeune fille va s’éveiller à des sentiments qu’elle n’a encore jamais éprouvés. Cet homme va l’aider involontairement en amenant ses parents à plus de discrétion.

En parallèle ce récit met en place le rapport que peut entretenir une famille face au prestige de ses ancêtres. Sur ce dernier point, ce roman se révèle assez pessimiste et peu gratifiant.

J’ai apprécié ce roman, cependant la fin m’a semblé un peu expéditive, ce qui est dommage.


Vaikom Muhammad Basheer, Grand-père avait un éléphant, Points, 2005, 155 pages. Traduit du malayam (Inde) par Dominique Vitalyos

Ma chronique en vidéo


http://quelques.pages.cowblog.fr/images/prixdumeilleurromancolonnededroite.png

Roman lu pour le prix 2013 des éditions Points

Mercredi 2 février 2011 à 11:29

Littérature indienne

indienmalchanceux.jpg

Quand le jeune Ram Mohammad Thomas devient le grand vainqueur de " Qui veut gagner un milliard de roupies ? ", la production soupçonne immédiatement une tricherie. Comment un serveur de dix-huit ans, pauvre et inculte, serait-il assez malin pour répondre à treize questions pernicieuses ? Accusé d'escroquerie, sommé de s'expliquer, Thomas replonge alors dans l'histoire de sa vie... Car ces réponses, il ne les a pas apprises dans les livres, mais au hasard de ses aventures mouvementées ! Du prêtre louche qui laisse trop volontiers venir à lui les petits enfants à la capricieuse diva de Bollywood, des jeunes mendiants des bidonvilles de Bombay aux touristes fortunés du Taj Mahal, au fil de ses rencontres, le jeune homme va apprendre que la fortune sourit aux audacieux...

Mon avis :
J'ai bien aimé lire ce livre. J'ai trouvé l'histoire originale. On apprend que Ram Mohammad, le héros, connait toutes les réponses aux questions grâce à des expériences qu'il a vécu. Il y a donc des passages au présent entrecoupés de passages dans le passé. Il y a des passages très durs et touchant, comme lorsque l'on découvre l'homme qui mutile des enfants pour les faire devenir mendiants.
J'ai bien aimé l'anecdote avec la pièce qu'il lance dès qu'il veut prendre une décision. J'ai ensuite vu le film. Je l'ai bien aimé également, mais j'ai trouvé l'adaptation un peu libre.

Remarque :
Il a été adapté au cinéma par Danny Boyle en 2008 sous le nom de Slumdog Millionnaire.

Vikas SWARUP, Les fabuleuses aventures d'un indien malchanceux qui devint milliardaire, 10/18

<< Page précédente | 1 | Page suivante >>

Créer un podcast