Quelques Pages

Mercredi 14 août 2013 à 8:00

Littérature française

http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/feelinggood3.pngRésumé :
Troisième mantra : Je ne suis pas une girouette.

Je t'aime, moi non plus. Sarah Jones ne sait plus du tout où elle en est avec le beau Sandro. Son amant, accessoirement son assistant, lui manifeste un intérêt plus intense qu'elle ne le pensait. Un jour c'est oui, un jour c'est non. Sarah hésite, se cherche et change d'avis comme de petite culotte. Qui sait si Sandro ne finira pas par se lasser de l'inconstance de sa patronne…

* Acheter ce livre sur Amazon (click) *

Mon avis :
Encore une fois j’ai dévoré ce mantra, qui m’a fait passer un très agréable moment de lecture.

Sarah, notre héroïne, se pose des questions sur ses sentiments pour Sandro, son assistant. Et si cette relation prenait en réalité bien plus d'ampleur que celle d'un simple pari ?

Je ne vous en dis pas davantage sur l'évolution de l'intrigue, au risque de vous en dire trop. Ce que je peux vous dire en revanche c'est que ce troisième mantra est aussi bon que ses prédécesseurs. Encore une fois j'y ai trouvé beaucoup d'humour, une plume fluide et envoutante, des protagonistes très attachants. Bref, jetez-vous sur cette toute jeune série, vous ne le regretterez pas.
Pour ma part je pense lire le quatrième mantra dans les jours qui viennent, c'est vous dire comme cette histoire est addictive !

Fleur Hana, Feeling Good, mantra 3, Sharon Kena, 8 juillet 2013, 46 pages.

La série Feeling Good :
1er Mantra, Je ne dois pas fantasmer sur mon assistant (
mon billet)
2ème Mantra, Je ne tomberai pas amoureuse de mon assistant (
mon billet)
3ème Mantra, Je ne suis pas une girouette
4ème Mantra, Je ne batifole plus avec mon assistant
5ème Mantra, Je ne suis pas la garniture d'un sandwich humain
6ème Mantra, à paraître
7ème Mantra, à paraître

Mardi 13 août 2013 à 9:57

Littérature française

http://quelques.pages.cowblog.fr/images/Lesraisonsducoeur1livrenumArique.jpgRésumé :
Jeune fille d’un riche politicien, Sara rêve de devenir médecin. Elle poursuit ses études dans un nouveau lycée et se lie d’amitié avec Tyler Maclas, fils d’un avocat réputé mais aussi grand ennemi de son père.

Apprenant la relation des deux adolescents, le gouverneur Jenkins met tout en œuvre pour briser le lien qui unit sa fille et Tyler et ce, sans se soucier de sa propre fille qui ne compte pas rester sans rien faire alors qu’il a déjà assez détruit sa vie…

* Acheter ce livre sur Amazon (click) *

Mon avis :
Avant toute chose, je tiens à remercier les éditions Sharon Kena pour leur confiance.
J’ai eu quelques difficultés à entrer dans ce récit, non pas à cause du texte en lui-même mais simplement à cause du format du livre numérique sur ma liseuse. En effet je l’ai reçu en PDF, et les caractères se sont révélés minuscules. Heureusement ce problème a vite été résolu grâce à l’aide de Vanessa qui a gentiment convertis mon document.

Une fois ce souci réglé, j’ai pu entrer dans le roman et là j’ai passé un excellent moment.

J’ai trouvé l’écriture excellente, et je n’ai pas pu lâcher le roman avant de l’avoir terminé !

Nous suivons Sara, une jeune fille qui entre dans un nouveau lycée et qui a beaucoup de mal à passer inaperçue, étant considérée par tous comme « la fille du gouverneur ». Ce statut lui laisse peu d’intimité car sa réputation la précède alors qu’elle souhaite uniquement être discrète.

Comme chaque nouvel élève, elle se voit affecter un « mentor », Tyler, qui va l’aider et devenir son allié dans un univers qu’elle va devoir apprivoiser.

Sans surprise, les deux adolescents vont se rapprocher peu à peu ; leur amitié se transformant en amour. Un souci va rapidement découler de cette situation ; en effet le père de Sara et celui de Tyler ne se supportent pas, et vont tenter de les empêcher de se côtoyer.

Je ne vous en dis pas davantage sur la suite du récit, pour vous laisser le plaisir de la découvrir par vous-même.

J’ai adoré ce roman, que j’ai trouvé bien mené. L’écriture est fluide, les mots nous emmènent avec eux auprès des protagonistes, faisant de ce récit un texte très immersif. De plus le rythme est dynamique, permettant au lecteur de ne jamais s’ennuyer.

Pour conclure j’ai trouvé ce premier tome très réussi et je vous le recommande fortement.


Angie L. Deryckere, Les raisons du cœur, tome 1, Sharon Kena, 25 septembre 2012, 394 pages.

Lundi 5 août 2013 à 21:59

Littérature française

http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/germinessence.jpgRésumé :
Des cerveaux programmés comme des ordinateurs…
L’autodestruction d’un dieu du rock…
Un vampire en crise d’identité…
Une amitié haute en couleur…
Un amour au-delà des sens…
Un vengeur masqué raté…

J’aime à dire que la germinessence est à l’imagination, ce que la germination est à la graine. L’éclosion et la croissance d’une plante qui se ramifie pour s’épanouir. Voici six histoires courtes pour nourrir votre imagination, pour planter le germe qui ne demande qu’à fleurir dans l’essence et les sens de votre esprit.

* Acheter ce livre sur Amazon (
click) *

Mon avis :
J’ai découvert ce petit recueil totalement par hasard, il m’a été conseillé par la librairie l’Antre-Monde dans cette première édition, devenue version collector.

C'est donc avec ce texte que j'ai découvert l'écriture de l'auteur, et et j'en suis très heureuse.

Il est composé de six nouvelles, qui m'ont toutes touchées, et qui ont toutes pour thème plus ou moins explicite la recherche de l'identité. Si j'ai aimé chacune des nouvelles, j'ai eu un énorme coup de coeur pour la dernière dont le titre est L'Arc en ciel en braille, de laquelle je suis ressortie très émue.

Je ne vais pas dans cette chronique séparer les textes, car mon ressenti est global ; j'ai trouvé ce recueil très bien écrit, la plume de Mathieu Guibé m'a tout de suite séduite, et j'ai trouvé son univers très immersif.

De plus le format nouvelle est très léger, et m'a permis de découvrir l'auteur et de savourer son style, ce qui me donne très envie de découvrir son roman Even dead things feel your love, que j'ai aussi dans ma PAL.

Pour conclure j'ai adoré ce recueil et je vous le recommande, jetez-vous dessus !


Mathieu Guibé, Germ~in~es[sens]ce, auto-édition, 2011, 143 pages

Dimanche 4 août 2013 à 21:19

Littérature française

http://quelques.pages.cowblog.fr/images/penelopegreentome1.gifRésumé :
Londres, années 1880. James Alec Green, surnommé JAG ou le Jaguar, journaliste au Early Morning News, meurt après être tombé dans les eaux glacées de la Tamise au cours de l'une de ses enquêtes. Mais au préalable, il a fait le nécessaire pour que sa fille unique Pénélope, 17 ans puisse vivre seule en toute indépendance et sans souci financier. Il lui a aussi légué la passion du journalisme, dont la jeune file rêve de faire à son tour son métier.

Afin de faire ses preuves, Pénélope choisit d'enquêter sur un dossier mystérieux qui semblait beaucoup préoccuper son père : l'affaire du 21 Foxglove Court. Cette affaire criminelle restée sans solution va la conduire dans le dangereux quartier de l'East End.

* Acheter ce livre sur Amazon (click) *

Mon avis :
Nous suivons Pénélope, une jeune fille intelligente et énergique qui, après le décès de son père, entreprend de reprendre ses dossiers en cours. Si elle est très jeune, cet élément ne m’a pas choquée outre mesure car il est amené d’une façon claire et simple. Comprenez, la jeune fille reste à sa place et n’endosse pas un rôle d’adulte.

J’ai trouvé Penny très attachante car lors de son investigation on comprend qu’elle agit pour son père, qui est son modèle.

Lors du cette enquête Penny est amenée à fréquenter un milieu précaire, dans un quartier mal famé de Londres, et elle est sauvée par sa discrétion et son intelligence, ainsi que par un allié qu’elle trouve, en la personne d’un mystérieux musicien influent.

J’ai trouvé ce roman dynamique, bien mené et immersif ; une fois que l’investigation commence, on tourne les pages pour en savoir davantage, d’autant plus que certaines révélations apparaissent peu à peu, dont certaines sont inattendues et m’ont moi-même surprise.
En effet bien que le public visé soit jeunesse, ce récit n’en est pas moins surprenant, original, voir inquiétant par moments.

Enfin, j’ai trouvé le livre-objet très réussi, d’une part car la couverture est très jolie, et d’autre part car la police et la mise en page rendent la lecture très agréable.

Pour conclure j’ai passé un très bon moment avec ce roman et je vous le recommande sans modération.


Béatrice Bottet, Pénélope Green, tome 1, La chanson des enfants perdus, Casterman, 14 septembre 2011, 311 pages

La série Pénélope Green
1. La chanson des enfants perdus
2. L'affaire Bluewaters
3. L'éventail de Madame Li
4. La tiare de Nefertiti

Lundi 15 juillet 2013 à 7:00

Littérature française

http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/feelinggoodmantra2.jpgRésumé :
Deuxième mantra : je ne tomberai pas amoureuse de mon assistant :
Forte de sa nouvelle assurance et liberté sexuelle, Sarah s'amuse avec son assistant comme un chat avec une souris. Mais à trop jouer avec le feu, on finit par se brûler. Elle décide d'occulter toute forme de sentiments qu'elle pourrait avoir envers Sandro, qui joue, de toute façon, sur plusieurs tableaux. Réussira-t-elle à garder la ligne de conduite qu'elle s'est fixée et à se préserver ?

Mon avis :
A travers ce deuxième tome, le lecteur découvre l’évolution de la relation entre Sarah et Sandro, un duo paradoxal qui, tout en fonctionnant à merveille, à du mal à se mettre en place.

En effet Sarah se contrôle difficilement en présence de son assistant si attirant, mais lorsqu’elle s’aperçoit qu’elle a des sentiments pour lui, elle tente de mettre de la distance entre eux, ne voulant pas souffrir.

Encore une fois, ce mantra est plein d’humour, un élément que j’ai adoré ; on sent dans l’écriture la finesse de l’auteur et son sens de l’humour, ce qui rend le récit léger, efficace et bien mené.

Si le thème abordé reste léger, la façon dont il est mené le rend addictif et très agréable.

Encore une fois j’ai lu ce mantra d’une seule traite, et j’ai hâte de découvrir le troisième.

Pour conclure je n’ai aucun reproche à faire à ce récit, qui est, comme je l’ai dit, sans longueurs, dynamique et drôle. D’autant plus que les scènes épicées sont, comme dans le premier tome, très bien écrites et savoureuses.


Fleur Hana, Feeling Good, mantra 2, Sharon Kena, 24 juin 2013, 44 pages


La série Feeling Good :
1er Mantra, Je ne dois pas fantasmer sur mon assistant (mon billet)
2ème Mantra, Je ne tomberai pas amoureuse de mon assistant
3ème Mantra, Je ne suis pas une girouette
4ème Mantra, Je ne batifole plus avec mon assistant
5ème Mantra, à paraître
6ème Mantra, à paraître
7ème Mantra, à paraître

<< Page précédente | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | Page suivante >>

Créer un podcast