Quelques Pages

Samedi 23 juillet 2011 à 23:51

Sur la toile

Vous aviez oublié le Challenge Jane Austen, qui court maintenant depuis le mois de janvier ? Oui vous avez le droit ! Il faut dire qu'il est un peu poussiéreux. Mais pourtant voici un billet le concernant !

tm_2672_film.jpg

J'ai vu hier soir le film Jane, de Julian Jarrold. Ce film est aussi connu sous le titre Becoming Jane il me semble. Il raconte la vie de Jane Austen, du moins sa jeunesse et ses débuts de romancière. J'ai passé un bon moment, que cela soit dit, Anne Hathaway, découverte dans Le diable s'habille en Prada, est une bonne actrice et c'est un film réussi.

18808694.jpg

Jane Austen est une jeune femme cultivée, passionnée de littérature, qui écrit beaucoup. Son père est pasteur et ses parents sont peu fortunés, aussi sa mère lui conseille d'épouser un homme fortuné en premier lieu, et lui explique que trouver l'amour est vraiment secondaire. Elle rencontre Tom Lefroy, qu'elle n'apprécie pas tout d'abord, et dans le même temps, est demandée en mariage par le neveu de Lady Grisham. Elle repousse ce dernier parce qu'elle ne veut pas se marier sans amour.

interview_jane1.jpg

Sa relation avec Lefroy évolue, et ils tombent follement amoureux l'un de l'autre. Leur union est fusionnelle, passionnée et romantique. De plus James McAvoy est un acteur fort agréable à regarder, ce qui n'enlève rien ! Ils souhaitent s'enfuir pour vivre ensemble mais leurs situations trop différentes les en empêchent. Ils finissent par se séparer malheureux.

1.jpg

Ils se retrouvent des années plus tard. Jane a pris de l'âge, elle est devenue une écrivain reconnue, quant à Lefroy, il est marié.

Ce film a beaucoup de points communs avec l'histoire de Orgueil et Préjugés, ce qui s'explique par le fait que c'est justement la vie de Jane qui a inspiré ses romans. Malheureusement on a par moment l'impression de voir le même film, ce qui est dommage.

Merci à ma super Lolo pour ce prêt !

 

Jane, Julian Jarrold (2007), avec Anne Hathaway, James McAvoy, Maggie Smith.

 

Vu dans le cadre du challenge Jane Austen

2742333395.jpg

Mercredi 2 février 2011 à 14:06

Sur la toile

Film de la BBC de 1995, réalisé par Simon Langton.

 

Vive et ironique, Elizabeth Bennet est la cadette d'une famille de cinq soeurs. De condition modeste, l'unique souci de sa mère est de marier ses filles à de beaux partis. Les soupirants ne manquent pas mais aucun n'a la fortune de l'aristocrate monsieur Darcy. Au cours d'un bal, Elizabeth rencontre l'élégant monsieur Darcy. Choquée par sa froideur qu'elle prend pour de l'orgueil, elle jure de lui faire payer ses manières...

 

1541361638small.jpg

Impressionnante adaptation, avec ses 2 DVD comprenant 3 parties de 50 min chacun soit 5 heures de film.

 

bennetts.jpg

 

Quel plaisir de découvrir cet univers anglais impitoyable. Mrs Benneth est pour le moins une mère excentrique et intéressée, limite insupportable, et elle semble plus vouloir placer ses filles pour ne plus avoir à les assumer financièrement que par amour pour elles. Cependant c'est lié à la condition des femmes dans l'Angleterre du XIXème siècle. Mr Benneth est un père comme on en voudrait tous. Il semble plus proche de ses filles que sa femme.

 

orgueil3.jpg

 

Concernant Elizabeth je l'ai beaucoup aimé. Elle est intelligente, ouverte et sûre d'elle. Que dire concernant Mr Darcy ? Quel homme mystérieux, beau, romantique. Et puis Colin Firth apporte beaucoup au personnage. D'un homme orgueilleux et froid, on apprend à le connaître en même temps qu'Elizabeth et il devient l'homme de nos rêves.

Je me demandais où j'avais déjà vu Colin Firth, et puis j'ai repensé à l'autre Darcy, celui de Bridget Jones !

 

18871878.jpg

 

Et puis cette manière de se laisser accuser sans riposter pour ensuite s'expliquer dans une magnifique lettre est juste La classe ! Que j'aimerais rencontrer un homme pareil.

Sans oublier Jane et Mr Bingley, qui sont vraiment adorables, tout gentils dans leur bulle rose.

 

18871914.jpg

 

Whickam est détestable, davantage encore par rapport à l'adaptation de Joe Wright (2005). Ce personnage va de paire avec Lydia, la plus jeune soeur, qui est pour le moins insupportable et agaçante.

Ainsi le caractère de chaque personnage est vraiment développé et amplifié, ce qui rend le film sans doute plus puissant.

 

 

VU DANS LE CADRE DU CHALLENGE JANE AUSTEN

 

challengejaneausten.jpg

 

Mercredi 2 février 2011 à 13:24

Sur la toile

Film de la BBC de 2008 réalisé par John Alexander.

 

54e4359d8f89e29301afc91a387bfab7_zoom.jpg

 

 

A la mort de leur père, Elinor et Marianne Dashwood se retrouvent dans une situation difficile. Elles sont condamnées à faire un beau mariage dans les plus brefs délais. Le brillant Edward Ferrars, le séduisant John Willoughby et le ténébreux colonel Brandon se présentent aux soeurs. Mais rien n'est aussi simple. Quelle mystérieuse histoire sépare Willoughby et le colonel ? Quel secret Ferrars cache-t-il ?

 

 

sense-and-sensibility.jpg

 

 

Autant dans le roman on s'aperçoit de la mauvaise fois de Willoughby et il semble impardonnable, autant dans cette adaptation (Film de 3 heures) je craque un peu car je lui trouve du charme et je serais disposée à lui pardonner (Bouh je suis faible).

 

arton15367.jpg

 

J'ai beaucoup apprécié cette adaptation. Moi qui arrivait avec mes à priori et qui voyait Marianne comme la bohème heureuse et Elinor comme la sainte nitouche coincée, j'ai changé d'idée et j'ai apprécié les deux personnages.

Et puis j'apprécie les maisons, les plaines venteuses, les falaises magnifiques, la mer puissante, bref les beaux sentiments ne se retrouvent pas seulement incarnés dans les personnages, mais aussi dans les décors.

 

 

VU DANS LE CADRE DU CHALLENGE JANE AUSTEN

 

challengejaneausten.jpg

 

Mercredi 2 février 2011 à 12:29

Sur la toile

Film de la BBC de 2007, réalisé par Adrian Shergold.

 

Persuasion01.jpg

 

 
 
 
 
 

Anne, la deuxième fille de Sir Walter Elliot, est une jeune femme de 28 ans paisible et solitaire. Son seul regret est de ne pas avoir épousé huit ans plus tôt, Frédérick Wentworth, l'homme qu'elle aimait. Son amie, Lady Russel l'avait persuadée de rompre cet engagement. Après une longue absence, Frédérick, devenu un riche capitaine, cherche à se marier. Les prétendantes sont nombreuses...

 

 
 
 
 
 


Sally Hawkins est vraiment mignonne, je l'avais adoré dans "Be Happy", film où elle jouait une institutrice amoureuse.

Durant ces 93 minutes de film, on voit Anne qui retrouve Frédérick qu'elle avait quitté amoureuse (suivant les conseils de son père et de sa marraine Lady Russell) 8 ans auparavant.

Elle avait 19 ans et on lui a déconseillé de s'engager à cause de sa jeunesse, de la guerre, et de la condition de Wentworth, officier de la marine, ce qui aurait été un mariage dégradant. Cependant à présent Frédérick est devenu riche et respectable.

 

normal_persuasion01.jpg

 

Anne Elliot (Sally Hawkins) est une femme discrète et modeste, on a parfois envie de lui dire de s'imposer.

Le capitaine Wentworth (Rupert Penry-Jones) est un marin attirant (un peu trop accessible pour être au niveau de Darcy) mais quand même intelligent et attentionné.

 

Persuasion-2007-persuasion-5251162-1024-576.jpg

 

A cause de ses manières avec Louise, il se retouve presque engagé, et lorsque celle ci se blesse, prend la décision de s'éloigner durant sa convalescence ne voulant pas l'épouser. C'est lorsque Louise se marrie et qu'il se rend compte qu'il aime toujours Anne, que les deux peuvent se retrouver. Mais lorsque Anne apprend que Louise se marrie, elle pense que c'est avec Wentworth et le croit engagé. Bref un vrai jeu du chat et de la souris.

Cela fait quand même plaisir de voir leur chemin se rejoindre enfin.

 

14520580.png

 

VU DANS LE CADRE DU CHALLENGE JANE AUSTEN

 

entrer des mots clefs

 

 

 

<< Page précédente | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast