Quelques Pages

Lundi 25 novembre 2013 à 16:26

Littérature USA

http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/HungerGamesTome1.jpgRésumé :
Dans un futur sombre, sur les ruines des Etats-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur.
Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l’arène : survivre, à tout prix.
Quand sa petite sœur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n’hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. A seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature…

Mon avis :
Je ne sais pas pourquoi je suis restée si longtemps sans lire cette série ! Il faut croire qu’il me faut du temps avant de lire une série culte, car il m’est arrivé la même chose avec Harry Potter. Ceci dit, je suis ravie d’avoir lu ce premier tome, car je me suis régalée.

Dans le cas fort étonnant où il reste des gens à ne pas connaître cette série, je vais vous parler un petit peu de l’histoire. Nous suivons Katniss, une jeune fille de seize ans vivant à Panem, qui se situe où sont les actuels Etats-Unis. Panem est une ville divisée en douze districts qui correspondent chacun a un niveau social, gouvernés par le Capitole.
Dans le postulat de l’auteur, le Capitole est un régime de terreur qui manipule les districts en jouant sur leur pauvreté et notamment sur leur faim plus ou moins constante. Dans cette optique sont organisés chaque année des jeux appelés les Hunger Games pour rappeler aux habitants de Panem qu’ils n’ont aucun pouvoir et que le Capitole est une toute puissance. Lors des jeux, vingt-quatre candidats (appelés tributs) sont tirés au sort puis amenés dans une arène, où ils doivent s’entretuer pour désigner un seul gagnant final, qui gagne de la nourriture pour sa famille et son district.
Je ne vous en dis pas davantage sur l’intrigue pour vous laisser découvrir tout ça par vous-même.

J’ai trouvé ce roman très immersif, dès les premières pages je me suis trouvée happée dans l’histoire, ne pouvant plus m’arrêter de lire.
Autre point assez important pour être mentionné, à chaque fois que je posais le livre, j’avais envie d’y revenir. Durant toute ma lecture je suis restée dans cet univers, j’y repensais et je voulais reprendre ma lecture. Ce roman peut se lire extrêmement vite, malheureusement je n’ai pas eu l’occasion de le lire d’une traite, mais même en lisant peu j’ai fini ce roman en une petite semaine.

Je n’ai aucun reproche à faire à ce roman, qui m’a vraiment énormément plu. Avant de découvrir cette histoire, je connaissais le film Battle Royale, dont l’intrigue est assez proche. J’ai d’ailleurs appris il y a peu de temps que ce film était tiré d’un roman de Koushun Takami, que j’ai hâte de découvrir également. Concernant l’adaptation de Hunger Games, je ne l’ai pas encore vu mas cela ne saurait tarder !

De plus j’ai beaucoup aimé les protagonistes. Katniss est prise dans une forme de triangle amoureux entre Gale, son ami d’enfance, et Peeta, l’autre tribut de son district. Si un triangle amoureux est bel et bien présent dans cette histoire, il reste assez discret et cela n’est pas agaçant comme dans certains romans young adult. J’ai beaucoup aimé Peeta, car si on se pose quelques questions sur sa sincérité au départ, on apprend vite à le connaître et il se révèle très attachant.

Le rythme est vraiment haletant, il se passe constamment quelque chose, ce qui invite à tourner les pages très vite. Autre point que j’ai adoré, il s’agit du découpage des chapitres, qui s’arrêtent toujours à un moment insoutenable de suspens, ce qui a pour conséquence qu’on ne peut pas s’arrêter, voulant à tout prix lire la suite des péripéties de nos héros.

Si cette histoire est moralement atroce, elle n’en est pas moins passionnante, et, adorant les histoires d’horreur, j’ai vraiment adoré ce premier tome.
Pour tout vous dire, j’ai du mal à ne pas lire la suite tout de suite ! Autant vous dire que si vous ne connaissez pas encore cette trilogie, je vous la recommande chaudement.


Suzanne Collins, Hunger Games, tome 1, Pocket Jeunesse, 2009, 398 pages. Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Guillaume Fournier.

Dimanche 24 novembre 2013 à 16:43

SWAP

Coucou tout le monde !
M'étant inscrite au swap Cher journal sur Livraddict il y a quelques mois, je partage avec vous mon colis, qui est arrivé hier !
J'ai cru en effet ne jamais le recevoir, ayant envoyé le mien le 2 septembre, mais il est malgré tout arrivé chez moi !

Voilà une photo de ce que j'ai reçu
http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/swapcherjournal.jpg
Je vous montre ça en vidéo aussi


Je ne vous cache pas être un poil déçue du décalage entre mon colis envoyé et celui que j'ai reçu, je m'était vraiment attardée à bien fournir mon colis, mais c'est le risque à prendre en faisant des swaps !

Ma binôme à joué le jeu en mettant le minimum dans son colis, c'est juste moi qui ai été trop généreuse en confectionnant le colis !
Je ne regrette rien, cela me fait une expérience comme une autre !

A bientôt !

Mardi 19 novembre 2013 à 16:26

Top Ten Tuesday

http://quelques.pages.cowblog.fr/images/TTT3W-copie-1.jpg
Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous créé par le blog anglophone The Broke and The Bookish (
click) et repris en français par Iani (son blog).

Cette semaine le thème proposé est :
La première phrase des 10 derniers livres que vous avez lus
Pour ma part j'ai pioché les phrases pari mes dernières lectures, sans que ce soit strictement mes dix dernières lectures.

1. "A mon réveil, l'autre côté du lit est tout froid." Hunger Games, tome 1, Suzanne Collins

2. "L'été est là, il fait nuit, et Paris est enveloppé d'une brise tiède." Personne ne te sauvera, Fabrice Colin

3. "Tremblante de peur, accrochée à l'homme qui la dominait de sa haute taille, Ayla regardait approcher les inconnus." Les Enfants de la Terre, tome 3, Jean M. Auel

4. "Mary Ann Singleton avait ving-cinq ans quand elle vit San Francisco pour le première fois." Chroniques de San Francisco, tome 1, Armistead Maupin

5. "Imaginez un matin de la fin mai 1918, saison où Montgomery portait sa plus jolie robe printanière dans un exquis tourbillon de senteurs florales - ainsi que je le ferai dans la soirée." Z Le roman de Zelda, Thérèse Anne Fowler

6. "Il était une fois un vieux sorcier bienveillant qui utilisait sa magie avec sagesse et générosité pour le plus grand profit de ses voisins." Les contes de Beedle le Barde, JK Rowling

7. "Matthew, vous me ramènerez un cappuccino." Un monde idéal où c'est la fin, J. Heska

8. "Une semaine après la rentrée, les choses commencent déjà à se mettre en place au lycée, chacun tient son rôle e bien entendu les fortunés ignorent complètement les quelques indigents qui marchent dans les couloirs." Béverly, Sharon Kena

9. "Mary O'Hara était arrivée dans sa rue et elle marchait vers la maison où elle habitait avec ses parents et ses frères." 3 femmes et un fantôme, Roddy Doyle

10. "Cher Sydney, Susan Scott est une perle" Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates,

Shaffer, Barrows

N'hésitez pas à me donner le lien de votre article en commentaire si vous avez fait le Top Ten Tuesday cette semaine, j'irai le lire avec plaisir !

Mardi 19 novembre 2013 à 7:00

Littérature française

http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/personnenetesauvera.jpgRésumé :
Manon découvre qu'une veine dans son cerveau peut lui faire perdre la v
ie à tout moment. Désemparée, elle s'enfuit à Las Végas où elle rencontre Dorian jeune acteur d'un one-mas-show qui raconte sa vie de vampire. Quoi de lus attirant pour Manon que la possibilité d'une vie éternelle ?

Mon avis :
Avant toute chose je tiens à remercier les éditions Flammarion pour leur confiance.

Il est vrai que j’ai mis du temps à rédiger cette chronique, car j’ai ressenti le besoin de prendre du recul par rapport au texte afin de pouvoir en parler.

Le lecteur découvre au début du roman Manon, une jeune adolescente qui apprend qu’elle a un anévrisme cérébral, ce qui met sa vie en danger à chaque seconde. En effet elle peut en mourir le lendemain comme dix ans plus tard, elle n’a aucune certitude.

Le médecin explique à la jeune fille qu’une opération est envisageable car l’anévrisme a été détecté assez tôt ; mais cette-dernière refuse, elle prend peur et décide de s’enfuir.
Sans en parler à personne de son entourage, elle prend son argent de poche et prend l’avion pour Las Végas.

Une fois arrivée là-bas, elle se rend un soir dans un casino et assiste à un spectacle qui va chambouler sa vie. Sur scène se trouve un vampire qui durant son spectacle raconte sa vie au public. Manon prend les paroles de Dorian au premier degré, et décide de ne plus le quitter.

Je ne vous en dis pas davantage sur l’intrigue car je vous laisse découvrir l’aventure de ces deux protagonistes. Le reste du roman se centre sur leur relation à tous les deux, et j’ai beaucoup aimé les voir s’adopter mutuellement. En effet, comme on le devine dans la quatrième de couverture, Manon aimerait demander à son nouvel ami de la mordre, lui offrant ainsi la vie éternelle, mais c'est sans compter sur le respect de ce-dernier, qui ne veut pas endosser cette responsabilité.

La place des parents dans ce récit est assez discrète, on les sait présents mais l’histoire est vraiment centrée sur Manon et sa propre perception des choses. Ils sont ici relégués au second plan car ce n’est pas le propos de l’auteur.

J’ai beaucoup aimé la relation qui va s’installer entre nos deux héros, car si au départ Dorian repousse la jeune fille, il va malgré tout la prendre en affection et prendre soin d’elle.

J’ai bien aimé également la fin du récit, qui, même en changeant totalement de cadre, reste très prenant et poignant.

Pour conclure j’ai beaucoup aimé ce roman jeunesse, qui délivre un vrai message et qui est riche en émotion ; et je vous le recommande.
Cette histoire est vraiment très jolie, riche d’un message d’amour autour de cette jeune fille un peu paumée mais bien entourée. Je m'excuse si cette chronique est quelque peu décousue ; il est vrai qu'il est délicat de parler de ce type de roman, car je pense que chacun le percevra différemment en fonction de son vécu, mais s'il vous tente n'hésitez pas !


Fabrice Colin, Personne ne te sauvera, Flammarion, 2013, 152 pages.
 

Samedi 16 novembre 2013 à 23:51

Mes acquisitions

http://quelques.pages.cowblog.fr/images/acquisitions.jpg
Alors qu'ai-je acquis cette semaine ?

Je me suis fait plaisir en me prenant deux coffrets DVD de séries que j'adore.

http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/161113.jpgLa saison 1 des Tudors, et la saison 2 des Borgia

Et vous, quelles acquisitions cette semaine ?

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | Page suivante >>

Créer un podcast