Quelques Pages

Mardi 29 octobre 2013 à 12:47

BD/Manga

http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/asterixchezlespictes.pngMon avis :
J’aime beaucoup Astérix, je suis une grande amatrice des films animés qui ont été réalisés mais pour autant je n’ai lu que peu d’albums. Aussi, ne vous attendez pas dans cette chronique à lire un comparatif entre le travail de Goscinny-Uderzo et celui de Ferri-Conrad. Je ne connais pas grand-chose à la bande dessinée et je ne prétends pas en faire une critique avisée, mais juste partager mon ressenti.

J’ai beaucoup aimé cette lecture ; les dessins ne m’ont pas troublée, j’ai retrouvé les personnages que j’aime dans les traits de Conrad et je n’ai pas été gênée, ce que je craignais un peu de prime abord.

Concernant les textes, je les ai adorés, je dirais même savourés. Les bulles sont remplies de jeux de mots, certains que j’ai même trouvés très fins ; et l’humour est très présent.

Ici l’intrigue commence avec un homme retrouvé prisonnier d’un bloc de glace par Obélix. Cet homme va se révéler appartenir aux Pictes, et s’ensuit des péripéties certes prévisibles mais drôles et bien menées.

Bien sûr ce qu'on aime aussi lorsqu'on aime Astérix, c'est le duo qu'il forme avec Obélix. J'aime particulièrement leur relation basée sur le respect, mais aussi pleine d'humour. Dans cet album, je n'ai pas forcément retrouvé cela. Il y a bien sûr des cases dans lesquelles les deux amis interagissent, mais je les ai trouvées trop peu nombreuses à mon goût. Certes cela passe bien car les péripéties sont assez nombreuses pour ne pas créer d'attente, mais je tenais simplement à le mentionner car c'est l'une des réflexions que je me suis faite en refermant l'album.

Pour conclure, un album de qualité selon moi ; qui se différenciera peut-être de ses prédécesseurs mais de ça je ne peux juger. Pour ma part j’ai adoré découvrir les différentes planches et j’ai beaucoup aimé cette aventure d’Astérix. Je vous recommande vraiment de la lire car cette BD vous fera sans aucun doute passer un très agréable moment.


Jean-Yves Ferri, Didier Conrad, Astérix chez les Pictes, éditions Albert René, 2013, 48 pages.

Lundi 28 octobre 2013 à 10:00

C'est lundi, que lisez-vous ?

http://quelques.pages.cowblog.fr/images/cestlundiquelisezvouslogo.jpg
Rendez-vous initié en français par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books (
click). La récap des liens se fait maintenant chez Galleane (son blog).

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions
:
1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

La semaine dernière j'ai lu

http://quelques.pages.cowblog.fr/images/chroniquesdesanfrancisco1.jpg http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/asterixchezlespictes.png

Les chroniques de San Francisco, tome 1, Armistead Maupin, 10/18
Astérix chez les Pictes, Uderzo, Conrad, Ferri, éditions Albert René

En ce moment je lis
http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/beverly.jpgBéverly, Sharon Kena

La semaine prochaine je pense lire
http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/personnenetesauvera.jpgPersonne ne te sauvera, Fabrice Colin, Flammarion

Bonne semaine !

Dimanche 27 octobre 2013 à 20:35

Littérature anglaise

http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/lescontesdeBeedleleBarde.jpgRésumé :
Voici les cinq contes de fées qui bercent l’enfance des jeunes sorciers. Chacun a sa magie particulière qui enchantera les lecteurs et les fera tour à tour rire ou frissonner. Les commentaires passionnants et malicieux du professeur Albus Dumbledore qui accompagnent chaque récit seront appréciés des sorciers comme des Moldus. Le professeur y donne de nombreuses clefs et dévoile, par la même occasion, maint détail de la vie à Poudlard.

Mon avis :
Je voulais lire ce roman parallèle à la saga Harry Potter depuis bien longtemps, mais je ne pensais jamais à le sortir et c’est la raison pour laquelle il a un peu pris la poussière sur mes étagères. Ceci dit, j’ai eu envie ce mois-ci de me replonger dans cet univers de sorciers et j’ai donc pensé que c’était le moment idéal pour sortir Les contes de Beedle le Barde.

Ceux qui connaissent la saga le savent, l’un des contes n’est pas totalement inédit, en effet le Conte des Trois frères est cité dans le septième tome. En revanche les autres récits de cet ouvrage sont de vraies découvertes.

Alors qu’en est-il de mon avis ? Je n’ai pas adhéré à chacun des cinq contes ; en effet j’ai un peu moins adhéré à celui qui s’intitule Babbity Lapina et la souche qui gloussait ; et mon préféré reste sans surprise celui des Trois frères.

Même si je n’ai pas aimé de la même façon chacun des contes, j’ai dans l’ensemble savouré cette lecture et je suis très heureuse d’avoir enfin lu cet ouvrage. Ce récit est un vrai bonheur, une petite perle qui permet de se replonger dans l’univers d’Harry Potter, en nous faisant découvrir les contes narrés à chaque enfant sorcier ; et en évoquant à travers le discours de Dumbledore, quelques péripéties rigolotes ou émouvantes de l’histoire des sorciers.

Chaque conte est suivi des commentaires d’Albus Dumbledore, ce que je n’ai, en revanche, pas trouvé toujours très utiles. J’aurais préféré des commentaires plus rares et plus pertinents. En effet je n’ai pas toujours compris l’utilité de ces passages, qui sont parfois un peu longs.

Ceci étant dit, mon opinion sur ce texte reste très positive, et je vous en recommande sincèrement la lecture si vous ne le connaissez pas encore.


J.K. Rowling, Les contes de Beedle le Barde, Folio Junior, 2008, 127 pages

Samedi 26 octobre 2013 à 15:00

Mes acquisitions

http://quelques.pages.cowblog.fr/images/acquisitions.jpg
Alors, qu'ai-je acquis cette semaine ?

Je suis allée en librairie vendredi soir, pour respirer un peu,
je n'y étais pas allée depuis bien trop longtemps à mon goût,
et je suis revenue avec deux ou trois livres :)

http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/261013.jpg
Le dernier Royaume, Acte I, Les Cendres d'Auranos, Morgan Rhodes, Michel Lafon
Entretien avec un vampire, L'histoire de Claudia, Anne Rice, Black Moon Graphics
Blood of Eden, tome 1, Je suis une immortelle, Julie Kagawa, Darkiss

*

EDIT : J'ai fait quelques achats cet après-midi !
http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/2610132.jpg
Dewey, Vicki Myron, Pocket
Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi, Katherine Pancol, Le Livre de Poche
Partials, Dan Wells, Albin Michel Wiz
Astérix chez les Pictes, Uderzo, Ferri, Conrad


Et vous, quelles acquisitions cette semaine ?

Vendredi 25 octobre 2013 à 23:09

Littérature irlandaise

http://quelques.pages.cowblog.fr/images/dossier2/3femmes1fantome.jpgRésumé :
« Tout était silencieux. Scarlett conduisait. Mary regardait par la fenêtre. Sa grand-mère dormait ; elle savait que ce voyage était quelque chose d’unique. Quatre générations de femmes – je suis une femme, se disait Mary – sur la route pour une virée en voiture.

L’une morte, l’une prête à mourir, l’une au volant, et la dernière pour qui tout ne faisait encore que commencer. »

Mary ne se posait pas de questions sur le passé de sa famille. Mais quand le fantôme de son arrière-grand-mère vient lui taper sur l’épaule, c’est l’occasion pour la jeune fille de découvrir ses racines.

Mon avis :
Avant toute chose, je tiens à remercier les éditions Flammarion Jeunesse de leur confiance.
Si je n’écris la chronique de ce roman que maintenant, soit plus d'un mois après la lecture, c’est parce qu’elle m’est bien difficile à coucher sur papier.

Commençons par le début : le thème abordé par ce roman ne pouvait que me plaire. Je me sens concernée, de par ma famille, par ces générations de femmes se côtoyant et s’échangeant leur point de vue en fonction de leur éducation. Aussi, ce que j’ai aimé dans ce roman est avant tout le postulat de départ.

Cependant si je n’ai pas adhéré totalement à ce récit c’est parce que je lui reproche quelques longueurs. En effet j’ai pris le plus de plaisir en lisant les premières pages et le dénouement ; en revanche entre les deux on attend un rythme qui reste assez plat.

Alors quid de l’intrigue ? Si les personnages sont attachants et assez originaux (rappelons que l’un d’eux n’est pas vraiment présent) je n’ai pour autant pas vraiment compris où l’auteur voulait en venir. L’intrigue m’a semblé un peu floue et mal construite. Ceci étant dit, je tiens à préciser que mes propos sont à temporiser dans la mesure où j’ai lu ce roman en étant grippée, et en le lisant par courtes phases de lectures, je l’ai « picoré » en un mot, et je pense que mon avis aurait pu être tout autre si j’avais eu ce roman entre les mains à un autre moment.

En outre, j’ai mis du temps (un peu trop à mon goût) à reconnaître les protagonistes et à comprendre leurs liens. Le roman état déjà assez court, j’aurai apprécié que les relations soient plus limpides.

Concernant le style, j’ai trouvé l’écriture assez singulière, pas au sens péjoratif, mais dans le sens où on sent la patte de l’auteur. Le style n’est pas plat et la construction des phrases donne à l’ensemble un rythme assez sympathique.

Un mot à propos du cadre dans lequel se situe le roman ; si le titre évoque un « fantôme », vous ne trouverez pas ici un roman fantastique, mais bien un roman contemporain avec un personnage juste un peu singulier. En effet, sans entrer sur le terrain de l’ésotérisme, il s’agit du genre de fantôme que chacun de nous peut « rencontrer », et pas d’un fantôme caricatural et mal intentionné.

Pour conclure, j’ai du mal à parler de ce roman ; dans l’ensemble je ne vous le déconseille pas, mais je ne saurai vous pousser à le lire ; je vous invite donc à le découvrir pour vous forger votre propre opinion.


Roddy Doyle, 3 femmes et un fantôme, Flammarion, 2013, 220 pages, 2011 pour la première publication.

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | Page suivante >>

Créer un podcast