Quelques Pages

Jeudi 31 mai 2012 à 7:00

Littérature USA

 http://quelques.pages.cowblog.fr/images/deaduntildark.jpgMon avis :
Ce premier volume de la série Sookie Stackhouse nous fait découvrir cette jeune femme pas comme les autres. On apprend qu'elle entend les pensées des gens depuis son enfance, ce qui explique qu'elle soit célibataire (bein oui c'est dur de sortir avec quelqu'un que l'on entend penser "Je me la tapperais bien cette bonasse"). Et voilà la raison de son attirance pour Bill puisqu'elle n'entend pas les vampires et cela la repose. Elle peut enfin se détendre et être naturelle. Alors pourquoi Bill et pas un autre vampire, pourtant nombreux dans la ville de Bon Temps ? Parce que Bill vit seul et se rappelle sa vie d'humain, ce qui le rend doux et pacifique comparé aux autres, vulgaires et violents (ouh les vilains !). Oui sexy et gentil, il n'en fallait pas plus pour faire fondre la jeune serveuse. Sookie vit avec sa grand-mère, une femme intelligente et ouverte d'esprit, qui veut à tout prix ce Bill dans son club des Descendants, lui qui est né en 1840 en connait des choses !

Sookie découvre l'amour avec Bill, laissant place à des scènes olé olé pour le moins émoustillantes. Bein oui ça a l'air bien d'avoir un vampire rien que pour soi quand même (oui le fantasme du vampire ne me lâche pas depuis que j'ai vu Dracula, de Francis Ford Coppola, de loin ma version préférée (c'est là mon moindre défaut !)). On découvre ensuite Eric, un autre vampire un peu plus rude (puisque viking, ça explique tout) mais tout aussi alléchant. Sans oublier Sam, le patron du Merlotte's, qui est attiré par Sookie sans oser lui dire ; le petit coquin (métamorphe) se transforme en chien pour veiller sur Sookie en l'absence de Bill, sauf que Sookie ne le sait pas et se déshabille devant le gentil chien-chien (pfff !)

Bill a du mal à se faire accepter des proches de Sookie, car elle est la seule à le penser pacifique ; et dès qu'il y a un meurtre chacun sous-entend que c'est sûrement lui le coupable. De son frère à ses collègues, tous essayent de convaincre la jeune femme de ne plus le voir. Pourtant la serveuse télépathe en est sûr, Bill est un gentil vampire (et en plus un bon amant ce qui ne lui enlève rien). Heureusement Bill est officiellement disculpé lorsqu'on apprend que c'est Rene Lenier qui cherche à tuer toutes les jeunes femmes qui couchent avec des vampires.

Ce roman m'a confortée dans l'idée que la série télé est vraiment réussie puisqu'elle est très fidèle à l'oeuvre de départ. En effet on replonge dans l'univers très facilement, ce qui m'a beaucoup plu. Je vais d'ailleurs continuer avec la saison 2, et avec le volume 2, Living dead in Dallas.

Charlaine Harris, Dead Until Dark (Série Sookie Stackhouse, tome 1), Ace fantasy mystery, 292 pages, 2001.

La série Sookie Stackhouse :
1. Dead Until Dark
2. Living Dead in Dallas (mon billet)
3. Club Dead (mon billet)
4. Dead to the world (mon billet)
5. Dead as a doornail
6. Definitely dead
7. All together dead
8. From dead to Worse

Mardi 29 mai 2012 à 7:00

Sur la toile

DVD_The_Tourist.jpg

Un touriste américain voit sa vie menacée lorsqu'une belle inconnue l'utilise pour tromper un criminel avec qui elle a vécu une relation...


L'histoire est over simple, Franck est un gentil prof de maths, un peu niais et crédule, qui tombe sous le charme d'Elise une femme mystérieuse. De là commence un road movie capilotracté et brouillon. Ca fait envie hein ?

C'est pour compléter ma filmographie de Johnny Depp que j'ai acheté ce film, et c'est bien son seul intérêt. Ce film n'a en effet pas réussi à attirer mon attention pour plusieurs raisons. Tout d'abord Johnny Depp ne trouve pas sa place, il s'efface devant Angelina Jolie et ne fait que mal jouer, ou sur-jouer voire jouer grossièrement, ce qui ne lui ressemble pas, on l'a connu plus efficace. De plus le scénario part dans tous les sens, et ne présente pas beaucoup d'intérêt.

De là à parler de navet, n'exagérons rien (quoi que ?!).

N'écoutant que mon courage, je me suis lancée dans un second visionnage (à mon lecteur DVD défendant). C'est grâce à ce visionnage que je peux ajouter que... mon avis n'a pas changé, il n'y a rien dans ce film, c'est une catastrophe !

Finalement le seul intérêt de ce film c'est la musique de générique. C'est dit ! (Dédicace à qui se reconnaîtra !)

 

The tourist, réalisé par Florian Henckel Von Donnersmarck, 2010, avec Johnny Depp, Angelina Jolie.

Dimanche 27 mai 2012 à 7:04

Challenge

Logo-challenge-gilmore-girls-Karine.jpg

Un petit défi ? Oui ma bonne dame je suis comme ça moi, je m'inscris à un défi au mois de mai !

Il s'agit du challenge Gilmore Girls, lancé par Karine.

Déjà parce que j'aime la série, et ensuite parce que Karine n'a pas fermé les inscriptions, il ne m'en fallait pas plus !

J'ai déjà lu 20 romans de la liste, le but est d'en lire au moins trois avant la fin de l'année.

Je me propose donc de lire Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll (oui c'est bête, je ne connais que ça mais pourtant je n'ai jamais lu le roman !), Don Quichotte de Cervantes, Le nom de la Rose de Umberto Eco, Christine de Stephen King, Moby Dick, de Herman Melville, et enfin Anna Karénine de Tolstoï. Six romans donc, et pas des moindres, oh yeah !

Edit : Je vais peut-être remplacer Christine par Tandis que j'agonise, de William Faulkner, mais nous verrons bien !


Récapitulatif de mes billets :
1- Moby Dick, Herman Melville (
mon billet)
2- Alice au pays des merveilles, Lewis Carroll (
mon billet)
3- Christine, Stephen King (
mon billet)

Samedi 26 mai 2012 à 7:00

Sur la toile

kill-bill-sequels.jpg

Au cours d'une cérémonie de mariage en plein désert, un commando fait irruption dans la chapelle et tire sur les convives. Laissée pour morte, la mariée qui était enceinte retrouve ses esprits après un coma de quatre ans. Celle qui a auparavant exercé les fonctions de tueuse à gages au sein de Détachement International des Vipères Assassines n'a alors plus qu'une seule idée en tête : venger la mort de ses proches en éliminant tous les membres de l'organisation criminelle, dont leur chef, Bill, qu'elle se réserve pour la fin...

J'aime ce film pour différentes raisons. Uma Thurman est gracieuse et interprète à merveille la mariée vengeresse. J'aime ce personnage paradoxal, mi-princesse mi-guerrière. La détermination de chaque personnage donne beaucoup d'épaisseur à ce film.

Dans le premier volume on apprend que Black Mamba (la mariée) a été bien amochée le jour de son mariage alors qu'elle était enceinte (parce qu'elle tentait de quitter l'équipe des Vipères Assassines). Amochée par cinq personnes, qui se sont acharnées sur elle. Manque de chance elle s'en sort miraculeusement, après plusieurs années de coma. Son seul but  est de se venger ; tel est le fil directeur du film. La jeune femme va d'abord retrouver Vernita Green, suivie de près par O'Ren Ishii (Lucy Liu) auxquelles elle règle leurs comptes. C'est dans le volume 2 qu'elle termine sa mission en retrouvant Budd, Elle Driver et enfin Bill (interprété par David Carradine). Entre temps elle apprend que le bébé qu'elle portait et qu'elle croyait avoir perdu, a survécu et que c'est une jolie petite fille de quatre ans. Difficile de devenir mère aussi vite, pourtant elle va réussir à rassurer sa fille, tout en voulant la mort de Bill, qui a joué les pères durant ces quatre années.

J'aime aussi ce film pour l'ambiance que donnent la musique (qui a une place majeure, vraiment) et les scènes de combat (très bien filmées et dynamiques). Ici pas de gentils puisqu'il n'y a que des méchants chez Tarantino, mais des méchants qu'on comprend, des méchants faillibles et humains. Je ne sais pas si je l'ai déjà dit mais j'aime ce film.

C'est avec ce film que j'ai découvert le réalisateur, et bien qu'il soit assez particulier (et de ce fait qu'il n'attire pas que des compliments), moi j'adore. Déjà parce qu'on sent le fou de cinéma qui joue avec les références, les musiques, les plans, et les codes, et ensuite parce que le film est bien mené et nous fait passer un très bon moment.

Et à ma grande surprise, je découvre en écrivant ce billet qu'un volume 3 serait en préparation pour 2014 ?! A confirmer ! Tombera t-il dans le piège des suites commerciales qui perdent tout intérêt ? Ha ha surveillons ça de prêt !


Kill Bill, réalisé par Quentin Tarantino, 2003 pour le volume 1, 2004 pour le volume 2, avec Uma Thurman, David Carradine, Lucy Liu.

Jeudi 24 mai 2012 à 11:17

Musée/Exposition

Cette exposition assez peu médiatisée se déroulait du 21 décembre 2011 au 6 mai 2012 au musée Cognacq-Jay (Métro Saint-Paul).

C J.jpg

Je m'y suis rendue avec ma Laura de toujours le 11 Avril, et nous nous sommes régalées. Je n'en parle que maintenant, ce qui est idiot puisque vous ne pourrez plus y aller, mais si je faisais tout dans les temps, cela vous mettrait la pression devant mon efficacité ! L'expo nous plonge dans l'ambiance des salons à la cour du Roi, où l'on mettait son tabac dans une petite boîte, où l'on avait toujours sur soi un petit nécessaire, où l'on avait besoin d'un joli pillulier, bref à une autre ère, là où le plastique et la simplicité n'étaient pas de mise. Ces boîtes sont toutes différentes, chacune très ouvragée et finement travaillée. Cette expo m'a permis de découvrir ce musée, que je ne connaissais pas du tout. Les pièces sont petites et sombres, mettant en valeur les métaux et les pierres des objets. Les boîtes sont replacées dans leur contexte d'utilisation à travers divers éléments qui viennent compléter l'exposition et l'éclaircir. On peut voir par exemple un arbre généalogique des familles royales de France, ainsi que des gravures agrandies de celles visibles sur certaines boîtes, ou encore des vidéos.

Bien que cette exposition soit terminée, je vous invite à aller dans ce joli musée pour voir les expositions permanentes, qui sont très intéressantes et variées.

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | Page suivante >>

Créer un podcast