Quelques Pages

Mercredi 19 octobre 2011 à 15:08

Top Ten Tuesday

Aujourd'hui le blog anglophone The Broke and the Bookish nous propose de lister 10 livres achetés uniquement pour leur couverture.

TTT3W.jpg

Je ne vais pas revendiquer que je n'achète un livre que par la force de son résumé, ou par le potentiel attractif d'une phrase lue en ouvrant subrepticement le livre, non non, parce que parfois je prend un livre d'un rayon uniquement parce que je me dis "oh comme c'est joli !"

So,

1- Sommeil, Haruki Murakami

 sommeil_murakami.jpg

 Quel beau livre ! Je suis tombée dessus un peu par hasard en librairie, et comme j'aime les auteurs japonais je n'ai pas hésité davantage ! Et il ne s'agit pas seulement de la couverture ! Les illustrations à l'intérieur sont tout aussi superbes.

 

 

2- La dame pâle, Alexandre Dumas

 dumas-la-dame-pale.jpg

Dois-je commenter ? Voilà une couverture qui attire l'oeil ! Combinée à cet auteur, comment le reposer ? Juste impossible !

 

 

 

 


3- Mort aux cons, Carl Aderhold

 mortauxcons.jpg

Je me suis arrêtée devant ce livre alors que je sortais d'une boutique. J'avais déjà les bras chargés, mais la couverture m'a donné envie d'essayer. Je ne vous dirai pas si j'ai eu raison ou pas, je ne l'ai pas encore lu !

 

 

 

 


4- Le rêve du village des Ding, Yan Lianke

 reve-village.jpg

J'adore cette couverture, je la trouve forte en symboles. C'est le premier élément qui m'a attiré vers ce livre. Et cette couverture ne trompe pas ! Ce roman est magnifique, triste et effrayant quant à la nature humaine.

 

 

 

 


5- Les yeux jaunes des crocodiles, Katherine Pancol

 yeux jaunes.gif

Beaucoup de questions sont venues à moi en découvrant ce roman en rayon. Tout d'abord des couleurs qui me plaisent, et un résumé mystérieux. Et ce roman mérite d'être remarqué puisqu'il s'avère être génial. Un vrai bon moment de lecture !

 

 

 

 


6- L'heure zéro, Agatha Christie

 heure zero.jpg

Ce roman s'est retrouvé en tête de rayon à l'occasion de sa réédition, et la couverture m'a immédiatement attirée. Je la trouve très belle. Un coup d'oeil à l'auteur et le voilà déposé dans mon sac ! Et voilà encore une couverture qui ne m'a pas trompée puisque c'est un très bon roman de l'auteur.

 

 

 


7- No limit, Tom Verdier

 no-limit.jpg

Des couleurs vives, des cartes, des bagues étranges, un visage, il ne m'en a pas fallut plus !Et je n'ai pas regretté, ce roman est autobiographique et évoque la descente aux enfers d'un jeune homme accro au poker.

 

 

 

 


8- Contes de la folie ordinaire, Charles Bukowski

 contesfolieordinaire.jpg

Ici c'est à la fois le titre et la couverture qui m'ont attirés. Après avoir jeté un coup d'oeil à l'auteur, je me suis aperçue que je ne connaissais pas ses romans donc je n'ai pas hésité davantage.

 

 

 

 


9-Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates, Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

 le-cercle-litteraire-des-amateurs-d-epluchures-de-patates-4130.jpg

C'est d'abord le titre à rallonge qui m'a fait sourire et m'a donné envie d'en découvrir plus. Je ne saurais dire si j'ai eu tort ou pas, je ne l'ai pas encore lu !

 

 

 

 



10- The ABC murders, Agatha Christie

abc.jpg

 

En voyant ce roman (ou plutôt ce titre) j'ai immédiatement pensé à l'adaptation télé dans laquelle David Suchet interprête Hercule Poirot. C'est l'un de mes épisodes préférés et j'en ai profité pour le prendre en VO. Et puis j'aime beaucoup cette couverture ce qui ne lui enlève rien.

Jeudi 6 octobre 2011 à 7:00

La citation du jeudi

jeudi.gif
Une idée de Chiffonnette

- [...] Ma très chère Catherine, comment avez-vous occupé votre solitude pendant toute cette matinée ? Avez-vous continué Udolphe ?

- Oui, je n'ai pas cessé de lire depuis mon réveil. J'en suis au voile noir.

- Vraiment ? Comme c'est délicieux ! Oh, je ne vous dirais pour rien au monde ce qui se cache derrière ce voile noir... Ne brûlez-vous pas de le savoir ?

- Oh, si, terriblement ! Qu'est-ce que ça peut bien être ? Mais ne me le dites pas. Je ne voudrais  surtout pas qu'on allât me le dire. Je sais que cela ne peut être qu'un squelette, oui, je suis sûre que c'est le squelette de Laurentina. Oh, ce livre me ravit ! Je voudrais passer ma vie à le lire. Je vous assure que si je n'avais pas eu rendez-vous avec vous, je n'aurais pour rien au monde interrompu ma lecture.

-Chère âme, comme je vous suis obligée !... Et quand vous aurez terminé Udolphe, nous lirons l'Italien ensemble. Je vous ai fait une liste de dix ou douze livres du même genre.

- Vraiment ! Comme je suis heureuse ! Et quels sont-ils ?

- Je vais vous lire tout de suite leurs titres, la liste est là, dans mon carnet... le Château de Wolfenbach, Clermont, Mystérieux Avertissements, le Nécromant de la Forêt-Noire, la Cloche de minuit, l'Orphelin du Rhin, et Horribles Mystères. Cela nous occupera un certain temps.

-Oh, oui, c'est merveilleux... [...]

 

Northanger Abbey, Jane Austen, pp. 40-41

Mercredi 5 octobre 2011 à 12:46

Sur la toile

Northanger Abbey, réalisé par Jon Jones, 2007

Avec Felicity Jones (Catherine), Liam Cunningham (Général Tilney), JJ Feild (Henry), William Beck (John), et Carey Mulligan (Isabella).

Northanger Abbey DVD.JPG

La jeune et innocente Catherine Morland vit à la campagne dans un monde imaginaire nourri de romans gothiques. Elle est invitée à séjourner à Bath, ville thermale prisée par la bourgeoisie, pour faire son apprentissage du monde. Catherine rencontre l'hypocrite Isabella Thorpe, l'impétueux John Thorpe et le charmant Henry Tilney. Le temps passe, et elle pense de plus en plus à Henry. Un jour, le général Tilney emmène Catherine visiter leur vieille demeure, Northanger Abbey...

northanger-abbey.jpg

Cette adaptation est fort réussie. Le film est parfaitement ancré dans le roman de Jane Austen, tout en existant par lui-même d'une façon intéressante.

Les acteurs sont beaux, ils jouent juste, et on passe un très bon moment.

Northanger_Abbey3_large.jpg

L'humour de Jane Austen transparait dans les dialogues, et les austeniens s'y retrouvent !

synopsis_01.jpg

Les paysages sont magnifiques, les costumes font envie. Que dire d'autre ?

Catherine Morland est une jeune femme dégourdie et vive, à la fois fleur bleue et sûre d'elle, et elle est parfaitement incarnée par Felicity Jones.

captain tilney.jpg

Le Captain Tilney est distant, mystérieux et hautain, mais son charme ne laisse pas indifférent !

Bell600.jpg

John Thorpe (le fourbe, menteur et vil personnage !) est bien traduit par Willian Beck, moche à souhait.

Je ne tarrie pas d'éloges pour ce film qui est selon moi l'une des adaptations les plus réussies.

Northanger-Abbey_243-1.jpg

En furetant sur le net par curiosité je suis tombée sur l'avis de Neph, opposé au mien ! Comme quoi !

 

Vu dans le cadre du Challenge Jane Austen

challengejaneausten.jpg

<< Page précédente | 1 | Page suivante >>

Créer un podcast